antenne clinique 2022 : les objets pulsionnels

Cours : Les objets pulsionnels

Dans Le Séminaire X, L’Angoisse1 , Jacques Lacan introduit l’objet a et sa fonction dans la relation entre le sujet et l’Autre. L’objet se constitue de façon circulaire. Tout en gardant la même fonction, il se manifeste sous cinq formes primordiales : l’objet oral, anal, le manque phallique, objets pulsionnels freudiens de la demande ; il y ajoute deux objets cause du désir, le regard et la voix. Chacun de ces objets de la pulsion est le reste résultant de la coupure du signifiant sur une partie du corps, une zone de bord, où s’est produite une fixation de jouissance. Pour Freud puis Lacan, la pulsion est un concept fondamental. Freud la définit comme une force constante, son objet est ce en quoi ou par quoi elle peut atteindre son but qui est toujours la satisfaction. Si la racine de ces objets se situe dans le corps - le corps libidinal -, ceux-ci sont irrémédiablement perdus et sont cause du désir. Lacan examine en particulier dans ce séminaire comment l’objet anal, paradigme de l’objet cessible, intervient comme cause du désir du sujet obsessionnel. Dans le séminaire suivant2 , Lacan va construire une logique propre à ces objets dans les processus dits d’aliénation et séparation. L’objet est disjoint de sa substance. Le sujet a accès à la jouissance par des pulsions partielles qui font un trajet aller-retour autour de l’objet a qui « n’est en fait que la présence d’un creux, d’un vide, occupable par n’importe quel objet » 3 . Dans ce séminaire l’objet regard prendra une importance tout à fait particulière. Plus tard dans le séminaire XX Encore4 , l’objet a devient insuffisant à rendre compte de la jouissance, un autre paradigme sera élaboré.

Cartels d’enseignement : Christine Rannou, Christine Chanudet, Laurence Metz, Maryvonne Michel, Annie Kerloch, Armelle Guivarch, Daniel Voirin, Jacques Michel, Gérard Dudognon, Pierrick Forlodou, Sébastien Rose, Laetitia Bourdet.

Lecture de textes : « Position de l’inconscient »

Nous lirons cette année « Position de l’inconscient »

. Cet écrit du Dr Lacan est la reprise en 1964 de ses interventions au congrès de Bonneval portant sur l'inconscient, congrès auquel Henri Ey l’avait invité en 1960.

Nous lirons précisément cet écrit en puisant dans le séminaire de la même année, Les Quatre concepts fondamentaux , qui porte sur l’inconscient, la répétition, le transfert et la pulsion et le séminaire précédent, sur L’Angoisse, où il a introduit les objets pulsionnels.