3. clinique avec les enfants

 

Cet enseignement en trois séances se tient sur deux axes : celui de l’élucidation des concepts de la psychanalyse freudienne et lacanienne, et celui de la mise à l’épreuve de ces concepts dans l’élaboration de cas cliniques issus, pour la plupart, de notre pratique en institutions.

 

LE PASSAGE À L’ACTE, LA VIOLENCE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS

 

La plupart de ce qui est nommé actuellement « troubles du comportement » chez des enfants et adolescents sont des passages à l’acte violents envers les autres (agressions, insultes, harcèlement) ou envers eux-mêmes (scarifications, conduites suicidaires).

Pour Lacan, le passage à l’acte, dont il fait de la fugue un modèle, c’est ce temps particulier où « Le sujet va dans la direction de s’évader de la scène [...] le passage de la scène au monde »1 ; la scène, lieu de l’Autre de la parole et du langage, structure de fiction, et le monde « où le réel se presse ». Il distingue le passage à l’acte de l’acting out qui, lui, « est essentiellement quelque chose, dans la conduite du sujet, qui se montre [...] où le sujet maintient un appel à l’Autre [...] l’acting out appelle l’interprétation »2 .

Pour Freud, le passage à l’acte chez les adolescents est en lien avec « l’excédent sexuel (qui) empêche la traduction [en images verbales] »3 . Ce qui met au cœur du passage à l’acte le concept de pulsion, antinomique à la pensée, pulsion de mort en particulier : « il y a quelque chose dans le sujet susceptible de ne pas travailler pour son bien »4 et dont l’acte suicidaire témoigne.

Pulsion et jouissance nous amèneront à interroger ce qu’est la violence chez les enfants et la façon inventive dont ceux qui les  accompagnent dans les institutions peuvent leur permettre de renouer en douceur avec les semblants. Sans oublier « qu’il y a une révolte de l’enfant qui peut être saine et se distinguer de la violence erratique »5 .

 

Enseignantes :

Sophie le Goff, psychologue clinicienne

Dr Laurence Metz, pédopsychiatre.

 

Les inscrits pourront participer à la conversation avec un enfant de Morlaix dans la mesure des places disponibles et avec l’accord d’une des enseignantes

1- Lacan J., Le Séminaire livre X, Paris, Seuil, p. 137.

2- Ibidem, p. 144-147.

3- Freud S., La naissance de la psychanalyse, Paris, PUF, 1956, p. 145.

4 - Miller J-A., « Jacques Lacan : remarques sur le concept de passage à l’acte », Mental, n°17, avril 2006, p 21.

5 - Miller J.-A., « Enfants violents », Intervention de clôture à la 4e Journée de l’Institut de l’Enfant.

 

Cet enseignement m'intéresse , je m'inscris à la session 2023 

tarifs

Coût de la formation :

- Au titre de la formation permanente : ..................... 160€

- A titre individuel......................................................... 80€

- Étudiants (moins de 26 ans) ans et chômeurs........... 40€