Réflexion à partir d'une conversation avec un patient

Au cours d’une conversation avec un sujet en cadre hospitalier, un psychanalyste l’aide à dégager sa position subjective. Cet entretien peut entraîner pour le sujet une mutation subjective ; elle peut, pour l’équipe soignante qui y assiste, changer le regard et relancer l’intérêt ; elle a, pour les participants, une valeur hautement formatrice.

Mais y participer implique que l’on soit averti de la clinique qui s’y engage et du transfert qui en est la condition.

Nous proposons aux inscrits à l'introduction à l'antenne clinique de participer lors de la dernière session de l'année à une après-midi de réflexion sur les conversations .

La matinée se déroulera comme pour les autres sessions et l’après-midi, la discussion se fera autour de deux conversations, l’une avec un patient adulte, l’autre avec un enfant. Des ateliers se seront constitués (sur des sites différents en fonction des demandes - Brest, Quimper, Morlaix, Lorient), qui travailleront sur les transcriptions de ces conversations pour aboutir à un texte qui sera discuté (deux ateliers par conversation). Y seront invités les participants à l'antenne clinique et à l'introduction à l'antenne, ainsi que des enseignants.

Cette après-midi promet d’être intéressante. Le psychanalyste invité à cette session dans le cadre de l'Antenne Clinique y participera, ainsi que Marie-Hélène Blancard en tant qu’enseignante de l’Antenne.

Sous-pages :